Page Portail Drogues dédiée aux acteurs scolaires de l'enseignement secondaire bruxellois


Illustration Jacques Van Russelt

Bienvenue sur la page Portail Drogues dédiée aux acteurs scolaires de l'enseignement secondaire bruxellois.

Vous êtes enseignant, éducateur, médiateur, directeur, vous faites partie d'un centre PMS, d'un service PSE ou d'une association de parents, ...

Vous vous interrogez sur certains produits (tabac, alcool, cannabis, ...) et sur des comportements d'élèves (usage intensif d'internet, facebook, gsm, ...) qui pourraient poser problème dans votre école.

Six associations se sont concertées pour tenter de répondre à vos attentes et à vos demandes.

En navigant à travers ce site, vous découvrirez des situations illustrant notre démarche en milieu scolaire.









Cette section est éditée par le CBPS de Bruxelles.
Avec le soutien de la FEDITO Bxl asbl, de la CoCof et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Travailler dans une approche de promotion de la santé

Agir en promotion de la santé, c'est prendre en considération les éléments qui influencent la santé (l'environnement, les conditions de vie, les relations,...). Pour être en phase avec cette notion, il est nécessaire de réunir des partenaires issus de différents secteurs (social, santé, ...) de façon à développer une vision plus large et plus fine de la réalité et du contexte de vie des personnes.

Outre la participation de tous, celle du public cible notamment au travers de son expertise est déterminante pour mettre en place un projet de promotion de la santé.

Pour en savoir plus :


Agir en Promotion de la Santé dans une démarche de prévention des assuétudes

Dans une démarche de promotion de la santé, la prévention des assuétudes a une visée fondamentalement éducative. Elle a pour but d'aider les personnes à trouver des ressources pour aborder les problèmes, à comprendre le sens ou les enjeux des questions qui se posent et à faire des choix personnels.

La prévention axée principalement sur l'information (description des produits) et la dissuasion (action sur la peur) peut entraîner des effets contre-productifs, comme attirer l'attention sur les drogues, provoquer une fascination ou même l'envie d'essayer.

La prévention des assuétudes

Un paradoxe de base

La prévention des assuétudes repose sur un paradoxe puisqu'il s'agit d'éviter un comportement – l'usage problématique de drogues – tout en éduquant et en responsabilisant les personnes au libre choix.

L'angoisse suscitée par les drogues et l'emprise du modèle biomédical (« A tout problème son traitement ») pourraient inciter à rechercher une solution en terme d'éradication complète des drogues. Dans cette optique, la disparition des drogues devrait conduire à la disparition des problèmes. Or, il n'en est rien. L'Histoire montre que les drogues font intrinsèquement partie de l'expérience humaine et concernent toutes les cultures. Il est de ce fait utopique de croire en la possibilité de leur éradication complète.

Drogues licites, drogues illicites

Dans le domaine des assuétudes, on a coutume de dramatiser l'usage des psychotropes illicites. Les autres dépendances (alcool, tabac,...) reçoivent une attention moindre, ou, en tous cas, soulèvent moins d'émotion et sont abordées de manière moins passionnée. Pourtant, l'alcool et le tabac constituent les principaux problèmes de santé publique, bien avant les drogues illicites.


D'après Drogues, assuétudes, quelle prévention ? (Portail Drogues asbl 2008)
Les associations de prévention essaient d'être au plus proche de la réalité des écoles. Dans cette perspective, vous trouverez sur ce site la description de certaines situations représentatives, élaborées à partir d'éléments issus de situations réelles, ainsi que le type d'appui proposé. Bien entendu, toute intervention est discutée et décidée en collaboration avec les professionnels de l'école.

Nos principes d'action en prévention

Notre action est toujours personnalisée, c'est pourquoi nous procédons dans un premier temps à l'analyse de la demande de façon à correspondre à la spécificité de votre école.

Nous soutenons l'implication des différents acteurs de l'école afin de construire ensemble un projet de prévention propre à votre établissement. Notre visée est avant tout éducative et s'inscrit idéalement dans la durée.



Situation d'un enseignant

Illustration Jacques Van Russelt

Situation-exemple :

Je suis un professeur de biologie, je souhaite une animation sur les effets négatifs d'une consommation de produit.

Qu'attendez-vous de nous ?

Une aide à la préparation d'un cours et éventuellement une intervention par votre service auprès de mes élèves.

Propositions d'interventions :

  • Aide à la préparation du contenu du cours.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Co-animation dans le cadre du cours dans une perspective d'aborder la thématique d'une façon plus globale.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Mise à disposition de documentation et initiation à l'utilisation d'outils pédagogiques.
    CBPS Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
[top]


Situation d'un chef d'établissement

Situation-exemple :

En ma qualité de directeur d’école, j’ai appris qu'il y aurait un trafic de cannabis au sein de l’école. Certains enseignants me pressent de faire appel à la police, mais je souhaiterais d’abord inscrire l’école dans une démarche de prévention.

Qu'attendez-vous de nous ?

L’école est le lieu de l’apprentissage. En matière de prévention des dépendances, nous avons aussi un rôle à jouer. En effet, j’ai le sentiment que de nombreux jeunes s’intéresseraient beaucoup moins aux drogues ou à l’alcool si on pouvait les aider avec des projets de prévention. Je voudrais construire cela avec un organisme spécialisé.

Propositions d'interventions

  • Séances d'information à l'adresse des acteurs scolaires sur les différentes stratégies de prévention et clarification du rôle dévolu à la police dans le cadre règlementaire de Fédération Wallonie Bruxelles. Pour en savoir plus, lisez la directive envoyée à tous les établissements scolaires le 16 novembre 2010, à propos de la séparation nécessaire des acteurs de prévention et de répression.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Accompagnement de projets institutionnels réunissant les acteurs scolaires désireux de participer à la mise en place d'actions de prévention.
    CBPS Infor-Drogues Prospective Jeunesse Fares
  • Co-animation d'ateliers de sensibilisation auprès des élèves.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Accompagnement des adultes relais dans l'élaboration d'intervention à visée préventive que ce soit au sein de leurs cours (enseignants) ou dans le cadre d'entretiens individuels (PMS, PSE).
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Mise à disposition de documentation et initiation à l'utilisation d'outils pédagogiques.
    CBPS Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
[top]


Situation d'un éducateur

Illustration Jacques Van Russelt

Situation-exemple :

Dans l'école où je suis éducateur, l'interdiction de fumer a du mal à être appliquée, à tel point que, conformément au règlement intérieur de l'école, des élèves risquent l'expulsion pour avoir plusieurs fois transgressé cette interdiction. Les éducateurs sont las de mener une politique de « chasse aux fumeurs » sans réelle incidence sur la consommation des élèves.

Qu'attendez-vous de nous ?

L'équipe des éducateurs souhaite l'appui d'une association spécialisée en prévention pour l'aider à aborder la problématique du tabac avec les jeunes et élaborer un régime d'interdictions et de sanctions efficace.

Propositions d'interventions et les sanctions constructives

  • Module de formation-sensibilisation sur les modalités de l'interdiction.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse
  • Co-animation d'ateliers de sensibilisation auprès des élèves.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Accompagnement des adultes relais (notamment ceux qui sont en charge d'assurer le respect d'un règlement d'ordre intérieur par les jeunes ainsi que les agents PMS) dans l'élaboration d'actions de prévention.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
[top]


Situation d'une association de parents

Situation-exemple :

Je suis présidente de l'association de parents. De nombreux parents me font part de leur inquiétude quant au temps passé par leurs enfants devant l'ordinateur. Les professeurs s'en plaignent aussi car certains élèves dorment en classe ou ne savent plus se concentrer.

Qu'attendez-vous de nous ?

Une séance d'information sur les dangers liés à l'usage abusif de l'ordinateur et sur la façon dont les parents peuvent désamorcer les conflits que cela génère dans la famille. Nous souhaitons également faire participer les enseignants afin de mieux pouvoir collaborer avec eux.

Propositions d'interventions

  • Séances d'information pour les parents et des acteurs scolaires sur l'éducation aux médias et la gestion des risques liés à l'usage abusif de l'ordinateur (jeux en lignes, réseaux sociaux, etc.).
    Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Co-animation d'ateliers de sensibilisation auprès des élèves.
    Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Accompagnement des acteurs scolaires dans l'élaboration d'actions de prévention.
    Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Mise à disposition de documentation et initiation à l'utilisation d'outils pédagogiques.
    CBPS Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
[top]


Situation d'un centre PSE / PMS

Illustration Jacques Van Russelt

Situation-exemple :

Je suis infirmière PSE dans une école secondaire à Bruxelles et je souhaite mettre en place un programme d'activités sur le thème de la drogue avec d'autres acteurs scolaires. Ceux-ci me font régulièrement part de leurs inquiétudes quant à la consommation de drogues chez les élèves. Par ailleurs, lors de mes visites dans l'école, je constate que pas mal d'élèves traînent aux abords de l'école, « ça » fume beaucoup et je pense que c'est du cannabis ! Mais ce qui est le plus alarmant c'est le manque de dialogue sur cette réalité, personne n'en parle vraiment comme si ça n'existait pas !

Qu'attendez-vous de nous ?

Me guider dans l'élaboration et la mise en place de ce projet : quelles activités choisir ? A quoi devons-nous être attentifs ? Je ne me sens pas "experte" en matière de drogues et j'aimerais savoir comment nous pouvons faire pour parler de cela avec les élèves. Je pense que certains profs aimeraient savoir aussi quoi répondre aux élèves lorsque ceux-ci leurs posent des questions au sujet des consommations de drogues.

Propositions d'interventions

  • Co-animation d'ateliers de sensibilisation auprès des élèves.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Accompagnement des adultes relais dans l'élaboration d'intervention à visée préventive que ce soit au sein de leurs cours (enseignants) ou dans le cadre d'entretiens individuels (PMS, PSE).
    CBPS Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Accompagnement de projets institutionnels réunissant les acteurs scolaires désireux de participer à la mise en place d'actions de prévention.
    CBPS Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse
  • Formation ou séances d'information à l'adresse des acteurs scolaires sur les différentes stratégies de prévention susceptibles d'être investies.
    Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Mise à disposition de documentation et initiation à l'utilisation d'outils pédagogiques.
    CBPS Fares Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
[top]


Situation d'un médiateur scolaire


Situation-exemple :

Je suis médiatrice scolaire. J'ai été récemment contactée par la direction et les éducateurs au sujet d'un élève qui consomme abusivement de l'alcool. Le PMS et le PSE ont été interpelés mais l'élève n'est pas demandeur d'une aide. Il accepte cependant de discuter avec certains enseignants. Par ailleurs, il y a des discussions entre les professeurs car ceux-ci constatent que d'autres élèves consomment également beaucoup d'alcool, mais aucune initiative structurée n'a été élaborée.

Qu'attendez-vous de nous ?

Les enseignants me sollicitent pour que je trouve des solutions mais ma position est compliquée car, en tant que médiatrice, je peux proposer des pistes, ouvrir le débat, mais en aucune manière prendre part à des projets au sein des écoles dans lesquelles j'interviens. Je souhaiterais donc bénéficier de vos conseils pour pouvoir aborder ce problème de manière, à la fois, individuelle dans mes rapports avec les élèves et collective dans le cadre global de l'école.

Propositions d'interventions

  • Accompagnement du médiateur dans la mise en place d'un groupe d'adultes relais.
    CBPS Infor-Drogues Prospective Jeunesse
  • Soutien du groupe d'adultes relais dans l'élaboration d'un projet de prévention.
    CBPS Infor-Drogues Prospective Jeunesse
  • Séances d'information à l'adresse des acteurs scolaires sur les différentes stratégies de prévention susceptibles d'être investies.
    Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Co-animation d'ateliers de sensibilisation auprès des élèves autour de l'alcool et d'autres assuétudes.
    Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
  • Mise à disposition de documentation et initiation à l'utilisation d'outils pédagogiques.
    CBPS Infor-Drogues Prospective Jeunesse Le Pélican
[top]


Le Point d'appui aux écoles en matière de prévention des assuétudes (PAA) est une interface entre les structures spécialisées en prévention et la communauté scolaire

Les Points d'Appui aux écoles de l'enseignement secondaire en matière de prévention des Assuétudes (PAA) sont créés en 2007 dans le cadre d'un projet pilote visant à développer les collaborations entre les acteurs du monde scolaire et ceux du secteur de la prévention des assuétudes.

La mission Point d'Appui Assuétudes aux écoles de l'enseignement secondaire (PAA) est confiée à l'ensemble des Centres Locaux de Promotion de la Santé (CLPS) couvrant le territoire de la Communauté française. L'offre présentée sur ces pages concerne la Région de Bruxelles-Capitale.



Logo CBPS

Centre Bruxellois de Promotion de la Santé de Bruxelles (CBPS)

Public : l'ensemble des acteurs scolaires de première et deuxième ligne (PMS, PSE, médiateurs, instructions publiques, échevins, ...).

Pourquoi ?
Nous répondons à des demandes précises concernant des outils, des documents, ... Nous réalisons un accompagnement méthodologique de projets en promotion de la santé, nous accompagnons des équipes dans leurs questionnements. Pour ce faire, nous prenons systématiquement un temps pour analyser la demande.

Référentiel, valeurs, démarches :
Nos actions sont orientées selon les stratégies de promotion de la santé (le partenariat, la participation, l'intersectorialité,...)

Lors de demandes thématiques du milieu scolaire, nous réorientons vers les partenaires locaux. Nous avons également une mission d'accompagnement des projets de service de Promotion de la Santé à l'Ecole.

Information / contact : www.cbps.be | 02/639 66 88

Logo FARESService Prévention Tabac - Fonds des Affections Respiratoires (FARES)

Public : l'ensemble des acteurs scolaires (PMS, PSE, éducateurs, enseignants,...).

Pourquoi ?
Nous intervenons régulièrement à partir d'une demande concernant la prévention du tabagisme, telle que la réalisation d'une animation auprès des élèves, l'appui à la gestion de l'interdiction de fumer à l'école, la construction d'un projet de prévention.
En concertation avec les professionnels de l'école intéressés, les actions à mener sont planifiées et réalisées. Il s'agit, par exemple, de : la co-animation d'espaces de dialogue avec les jeunes, la réalisation de modules de formation pour les adultes relais, l'appui à la constitution d'une cellule santé, l'appui à la réalisation d'activités de prévention par les pairs (entre les jeunes).

Référentiel, valeurs, démarches :
Dans le cadre de la promotion de la santé, nous privilégions :

  • le renforcement des ressources des professionnels à l'égard de la prévention ;
  • la participation active des jeunes, en partant de leurs inquiétudes et de leur contexte de vie ;
  • le renforcement de leurs compétences psychosociales, plus particulièrement la communication interpersonnelle et le regard critique face aux influences sociales, en faisant du thème tabac l'occasion pour susciter une réflexion collective au sein de l'école.

L'approche proposée est globale et applicable à d'autres consommations à risque.

Information / contact : www.fares.be/promotionsante | 02 / 512 29 36

Logo Infor-DroguesLe service de Prévention d'Infor-Drogues

Public : l'ensemble des adultes relais (PMS, PSE, directions, éducateurs, médiateurs, parents,...).

Pourquoi ?
Nous accueillons les acteurs de l'école qui s'interrogent au sujet des comportements de dépendance ou de consommation chez les jeunes, ou qui cherchent des outils pour mener à bien un projet. Nous proposons des formations, des accompagnements ou des sensibilisations concernant ces thématiques complexes.

Référentiel, valeurs, démarches :
Nous travaillons dans le cadre de la promotion de la santé et mettons la personne au centre de la réflexion et de l’intervention..

Nos actions dans le milieu scolaire sont construites au cas par cas pour respecter au mieux la spécificité de l’établissement. Il est important que le projet soit élaboré ensemble et qu’il compte sur l’implication active des acteurs de l’école.

Information / contact : www.infor-drogues.be | 02 / 227 52 61

Logo Modus VivendiModus Vivendi

Public : Modus n’intervient pas directement au sein des écoles mais propose des formations pour les professionnels notamment du monde scolaire.

Pourquoi ?
Nous proposons des formations sur la question des usages de drogues et de la réduction des risques liés à ces usages (RDR). Ces formations sont soit « généralistes » et abordant tous les types de consommations dans tous les milieux de vie, soit spécifiques à une réalité donnée. Ainsi après analyse de la demande d'une institution, une formation adaptée aux attentes de professionnels peut être mise en place (RdR auprès du public jeune par exemple).

Référentiel, valeurs, démarches :
Nous nous référons à la Charte de la Réduction des Risques et la démarche en promotion de la santé. Une de nos valeurs est le non-jugement du consommateur et nous tentons de lui donner les moyens de réduire les risques et qu'il soit reconnu comme acteur social.

Nous sommes opérateur de formations. Celles-ci sont ouvertes aux professionnels de différents secteurs (scolaire, extra-scolaire, travail de rue, assuétudes, lieux d'hébergement, aide sociale, milieu carcéral, etc.).

Information / contact : www.modusvivendi-be.org | 02 / 644 22 00

Logo Le PelicanLe Pélican

Public : l'ensemble des acteurs scolaires dont les parents et les jeunes.

Pourquoi ?
Nous soutenons les petits projets de prévention. Par exemple un jeune qui réalise un travail scolaire sur les assuétudes ou un professionnel qui souhaite aborder la thématique dans le cadre d'une activité ou d'un cours.
Nous pouvons réaliser des séances d'information avec les élèves uniquement si celles-ci sont intégrées dans un cours, en complément, ou intégrées dans un projet initié et porté par au moins un adulte-relais, seul ou en co-animation.
Nous avons la particularité d'avoir une expérience d'aide psychosociale de personnes dépendantes et leur entourage à partager.

Référentiel, valeurs, démarches :
Notre démarche s'inscrit dans le champ de la promotion de la santé.

Information / contact : www.lepelican-asbl.be | 02 / 502 08 61

Logo Prospective JeunesseProspective Jeunesse

Public : l'ensemble des acteurs scolaires (directions, enseignants, éducateurs, médiateurs, PMS, PSE, personnels d’entretien, parents, …)

Pourquoi ?
Vous êtes confrontés à des faits de consommations (drogues, jeux vidéos, Internet, etc.) dans votre établissement ? Vous vous interrogez sur la manière d’aborder la question des dépendances avec les jeunes, qu’ils soient consommateurs ou non ? Vous souhaitez mettre en place des actions de prévention dans votre école ? Spécialiste du monde scolaire, l’équipe de Prospective Jeunesse accompagne les acteurs scolaires dans l'élaboration de projets de prévention collectifs.

Référentiel, valeurs, démarches :
Nos actions respectent les principes de la promotion de la santé. Nos projets s’inscrivent sur le long terme (un semestre ou une année scolaire) et placent la participation et la créativité des élèves au centre du processus.

Dans ce cadre, nous développons des collaborations entre écoles et opérateurs culturels afin de mettre en place des projets artistiques (théâtre, vidéo, photo, …). Ces activités répondent aux objectifs de la promotion de la santé car elles offrent de multiples opportunités aux jeunes de développer les compétences qui leur permettront de faire face aux risques liés aux consommations.

Information / contact : www.prospectivejeunesse.be | 02 / 512 17 66

Historique

Illustration Jacques Van Russelt

En 2007, la mission Point d'Appui Assuétudes aux écoles de l'enseignement secondaire (PAA) est confiée à l'ensemble des Centres Locaux de Promotion de la Santé (CLPS) couvrant le territoire de la Communauté française. A l'époque, il s'agit d'un projet pilote visant à développer les collaborations entre les acteurs du monde scolaire et ceux du secteur de la prévention des assuétudes.

Le CLPS de Bruxelles met en place un comité de concertation intersectoriel du PAA composé de membres issus de différents secteurs (prévention des assuétudes, du suicide, du sida, des centres de planning familial, PSE, PMS, AMO, ...).

Le PAA bruxellois a réalisé un relevé des besoins scolaires en matière de prévention représentatif de la richesse et de la diversité du terrain bruxellois.

En effet, la population bruxelloise est estimée à 1.142.000 habitants avec le taux de natalité le plus haut de Belgique. Bruxelles est constituée de 19 communes avec chacune son niveau de compétences (CPAS, communes, ...) et son propre tissu associatif. Le secteur scolaire accueille plus de 75.580 élèves (chiffres de 2007) répartis dans l'ensemble des filières secondaires sur 213 implantations. De plus, nous devons comptabiliser les intervenants qui n'appartiennent pas directement à la structure scolaire, comme les 56 médiateurs de la Fédération Wallonie Bruxelles (FWB), les 26 services PSE, les 31 Centres PMS, plus de 17 structures associatives ou communales qui travaillent dans le champs de la médiation scolaire et ainsi qu'une trentaine d'écoles de devoirs.

En 2009, le CLPS de Bruxelles met en place un comité de concertation intersectoriel qui définit les objectifs opérationnels poursuivis par le PAA bruxellois. En 2011, l'enquête « Assu-études : une enquête menée auprès des acteurs de l'enseignement secondaire de la Région de Bruxelles-Capitale » est éditée.

Il s'agit d'un recueil de paroles et de récits révélateurs du vécu sur le terrain. Les différents professionnels ont contribué par leur point de vue à éclairer une réalité de travail pleine de surprises. Ces propos ont leur importance et nous avons décidé de leur donner une vraie place. Mettre bout à bout ces témoignages, les interroger, les recouper, les croiser, et puis tenter une analyse épurée sans dénaturer ni caricaturer, nous a permis de dégager des constantes, des divergences et ... des attentes !

Pour conclure, nous y proposons des pistes de travail à réfléchir ensemble, à soumettre aux secteurs concernés et aux pouvoirs politiques.

Le Comité de Concertation intersectoriel du PAA bruxellois décide de continuer le projet en regard de ces recommandations. Les acteurs du monde scolaire ont notamment exprimé le besoin de clarifier les diverses offres de service en matière de prévention des conduites à risques.

Suite à cette demande, les associations appartenant au secteur de prévention des assuétudes, manifestent le besoin de se concerter avant d'envisager un travail d'offre de service. Elles demandent au CLPS de se joindre aux réunions afin de soutenir le processus de concertation. Le résultat est une offre de service claire (formations, accompagnements,...), concertée, propre au secteur de prévention des assuétudes en direction des acteurs scolaires bruxellois.

En voyageant sur ce site, vous y découvrirez le fruit de ce travail collectif.

N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour toute demande d'information.

Point d'Appui aux écoles bruxelloises en matière de prévention des Assuétudes (PAA)
Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS) (ex CLPS de Bruxelles)

Mélissa Chebieb

Rue Jourdan 151
1060 Bruxelles
Téléphone : 02/639 66 88
Fax : 02/639 66 86
Courriel : melissa.chebieb@cbps.be
Site web : http://www.cbps.be/

CBPS - Rue Jourdan, 151 - 1060 Bruxelles - Tél : 02/ 639 66 88 - Fax : 02/ 639 66 86 - info@cbps.be